Les quatre saisons

Les quatre saisons

J15, Lundi 06 mai.

Après une nuit à 2665m d’altitude où il faisait 2°C dans ma tente au réveil et -1°C dehors il est temps d’aller affronter les nombreux névés.

Ce sera une journée à fort dénivelé, je vais descendre à 550m, soit 2115m de descente.
L’avantage de ce froid matinal c’est que les névés sont durs et un peu plus faciles à négocier avec les micro-crampons.
Cela ne m’empêchera pas de perdre la trace du PCT et de tourner en rond dans la neige pendant près d’une demi-heure tout ça dans un fort vent glacial.

En redescendant je laisse les gros névés derrière moi, le vent glacial semble vouloir se calmer.

Un brin de rayon de soleil me réchauffe quand brusquement un brouillard devient une pluie fine.

Toujours descendant, je laisse cette pluie-brouillard sur les hauteurs et le soleil s’installe.

Il est temps de sortir la crème solaire.

Je poursuis la longue et interminable descente jusqu’au bivouac où déjà d’autres hikers se sont installés.

A peine ai-je fini mon campement que la pluie se met à marteler la tente.

Ces successions de temps m’ont évoqué le passage des quatres saisons.

Les photos du jour

Un geai bleu.

200 miles !

Vu du campement avant le départ.

C’est rassurant ! 😨

La plaine à traverser demain matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *