Archives de
Mois : avril 2019

Zero Day.

Zero Day.

J8, lundi 29 avril.

Un jour sans marche.

Après une semaine de marche assez dure je m’accorde une journée de repos à Warner Spring. Une charmante communauté qui s’organise pour accueillir les hikers.

Nous sommes accueillis dans le centre communautaire

où l’on nous indique où planter notre tente

où se laver avec le « shower bucket, » et faire sa lessive avec le « whashing bucket ».

Un petit indice « bucket » signifie seau.

Un drôle de magasin de matériel ultra-léger roulant qui suit la migration des tru-hikers. Au mois de mai il sera à Kennedy Meadow pour l’arrivée des premiers parti.

Un petit plaisir, je me suis offert pour trois buck un bain de pieds avec des sels. Ca fait un bien fou, et j’ai enfin les pieds propres. 😃

Voilà tout, pas de photos du jour. Ça reprendra demain avec ma reprise.

La caserne de pompier de Warner Springs

La caserne de pompier de Warner Springs

Et voici une petite photo de la caserne de pompier de Warner Springs.

C’est une caserne comme les autres, le PCT passe juste a coté. Mais elle a tout de même 2 points remarquables :

  • elle se trouve à la fin de la section A du PCT. Le PCT est découpé en 39 sections, elle marque donc la fin de la première section. Il en reste 38 à marcher. Pour les curieux, les explications des sections se trouvent à cette page : https://www.pctmap.net/maps/, Pour une vue globale du circuit, il y a 2 pages qui résument le tout : La page 1, et la page 2
  • Elle a beaucoup servi comme point de repère à la mise au point de la page de suivi Chercher The Walking Fred avec l’affichage du parcours du PCT. Ce qui permet en autre de connaitre presque « en temps réel » le kilométrage parcouru (Attention, c’est des miles américains).

Bref, une caserne « point remarquable » de cette petite rando.

Les photos du jour

Les photos du jour

Petit jeu : quel nom peut avoir ce rocher ?

Réponse en bas du post.

Lever de soleil depuis l’entrée de ma petite grotte.

Sympas ?!!

Mes 100 premiers miles

Réponse au jeu : eagle rock

Besoin de repos.

Besoin de repos.

J7, samedi 28 avril.

J’entame ma septième journée de marche bien reposé part ma nuit dans ma petite grotte.
Décollage à 5h30 dès que j’y vois assez pour poser mes pieds en sécurité et ainsi profiter de la fraîcheur du matin.

Je remarque trop tard que j’ai mal lassé ma chaussure gauche, résultat une nouvelle ampoule ! 🤕 Avec les cinq ampoules déjà constitué et mes douleurs aux pieds du à longue durée des marche je sens que j’ai besoin d’une pause.
Ça tombe bien au bout de quelques heures il y a Warner Spring, une halte prisée par les tru-hikers ou je vais me reposer une journée.

Les odeurs

Les odeurs

J6, samedi 27 avril.

Ce soir je bivouac dans une petite grotte

avec vu sur la vallée.

Les odeurs, c’est un sujet central de tous randonneurs. Quoique l’on fasse on sent toujours fort. C’est tellement important qu’au camp de base à San Diego lors du briefing pour les partants du lendemain Scout, notre hôte, insiste pour lorsque nous passerons en ville nous disons « Hello »et « Sorry for the odors » car nous représentons la communautés du PCT, les américains sont très communautés .😏

Malgré le manque d’hygiène par manque d’eau et les efforts continus, grace aux vêtements et tee-shirt en laine mérinos je ne sent presque rien, j’ai donc tout le loisir d’humer les odeurs de la montagne.

Après cette longue introduction j’entre dans le vif du sujet.
Il y a deux choses sur je ne peux pas vous faire partager ce sont les sons de la nature, le chant des oiseaux, les cris des petits animaux, le bruissement des feuilles dans le vent et tant d’autre encore et les odeurs qui ici diffèrent de celles que je connais.
Il y a, entre autre, une plante que je n’ai pas pu encore identifier qui développe une odeur suave qui fait penser à de la sauge. J’allais oublier l’odeur des fleurs de yucca qui évoquent le parfum subtil du jasmin et tant d’autre parfum encore.

Les photos du jour.

Les photos du jour.

J6, samedi 27 avril.

D’autre fleur de cactus.

Tien, un serpent

Un étrange arbre dans branche, avec de minuscules feuilles le long des troncs qui ne dépassent pas des aiguilles.

Un agave avec sa tige florale

L’hospitalité

L’hospitalité

J5, vendredi 26 avril.

J’ai fait l’expérience de l’hospitalité des américains le long du PCT.
Pour me ravitailler je fais du stop pour Julian (20km), à peine cinq minutes et je suis pris.
J’arrive en ville et un hiker me dit que chez « Mom’s Pies » ils offrent une part de tarte aux tru hiker et en plus c’est une pâtisserie réputé.
Ça tombe bien il est 17h30, j’ai pas mangé depuis un moment et j’ai faim. Je m’y rend prêt à payer la tarte, bien sûr je ne sent pas très frais mais je suis quand même bien accueilli et en effet on m’offre une part de tarte, excellente, avec une boule de glace vanille le tout servi avec une citronnade maison.

Je pars alors à la recherche d’un hôtel abordable et je n’en trouve pas, il est donc temps d’aller faire mes courses. Je demande à la propriétaire si elle en connait un. Elle me dit que non mais qu’elle autorise les randonneurs à dormir sous le porche du magasin après sa fermeture. Elle me propose de remplir mes bidons d’eau et de recharger mes appareils électriques.

Je décide même si il commence à faire tard de retourner sur le PCT. Je fait du stop cinq minutes, dix minutes, je commence à avoir froid la nuit tombe et là une voiture qui va dans l’autre sens s’arrête, me demande si je fait le PCT puis fait demi-tour rien que pour m’y emmener !

Je commence à perdre le sens du temps.

Je commence à perdre le sens du temps.

J5, vendredi 26 avril.

Ça y est je ne sait plus quel jour nous sommes, c’est plutôt bon signe. Je suis rentré dans mon trail.

Les premières ampoules sont apparues, à traiter demain matin avant le départ.

Les photos du jours.

Agave garanti 100% bio. 😄

Un « chipmunk » ou tamia

Un, heu…, oiseau bleu.

Un « ground squirrel » ou écureuil terrestre, je l’ai vu dans un vaste espace sans arbre.

Depuis lundi les cactus présente des bourgeons de fleur. J’attendais avec impatience leurs éclosions. 😄

Grosse journée de 29kms

Grosse journée de 29kms

J4, jeudi 25 avril.

Commencée tard, terminée tard.

Il est déjà 9pm ici.

Je vais éteindre la lumière et dormir, réveil demain à 5h00.

Les photos du jour.

Mes premiers 50 miles

Mon premier « rattlesnake » ! 😱.
D’accord c’est un bébé, mais on dit que ce sont les plus dangereux car ils n’ont pas eu assez de mue pour fabriquer leur sonnette et que leur venin est plus virulent.

L’esprit PCT

L’esprit PCT

J3, mercredi 24 avril.

Je commence ma journée de rando à six heures avec un petit 4,5 C. Dès six heures il fera 30 C, à midi 35. Je pense au désert et j’avoue que ça commence un peu à me faire peur.

En tout cas l’entraide entre « hiker » marche à fond.

J’ai accompagné pendant deux jours une randonneuse débutante pour la guider sur ces premiers pas. Je la laisse seule à son campement.

Pressé d’arriver à un endroit où prendre une douche chaude je décide de prolonger l’étape jusqu’à Mont Laguna ou il y a un « campgroud », l’équivalent de nos campings.

J’y arrive à la nuit tombée et je suis tous de suite pris en charge par la demi douzaine de hiker présent.

Quand il comprennent que je n’ai pas de pièces de 25 cents pour prendre ma douche, il organise une collecte et me voilà avec assez de pièces pour plusieurs douche.

On sent comme une sorte de communauté entre les tru hiker.

C’est ça l’esprit du PCT ! 😄

Les photos du jour

Après les collines arides soudain une explosion de fleur sur un versant

La « California poppy », fleur emblématique de la Californie.

Une dédicace pour Jeanne 😻. Un serpent qui nage.

Chaude journée !

Chaude journée !

J2, mardi 23 avril.

En meilleur forme pour attaquer la deuxième journée, je ressent moins le décalage horaire (9h). La difficulté est venu de la température, 30C à l’ombre ! 😰Obligé de prendre cinq litres d’eau avec la sensation de devenir une mule.Et encore ce n’est pas le désert. 😥😰😰😱.Le bivouac du soir et coincé entre une route et un terrain marécageux en bordure de rivière.Réveillé par les voitures et bercé par le chant des grenouilles. Heureusement les grenouilles gagnent.😄

Quelques images de la journée.

Un lézard qui à repéré un congénère.
Ça se terminera par un combat.Parade nuptiale ou combat des chefs ?

Première journée.

Première journée.

J1, lundi 22 avril.

J’écris ce premier compte-rendu depuis ma tente où je suis coincé par la pluie ! Après le départ de la frontière américano-mexicaine

J’ai rapidement croisé la première vue sauvage,

un lapin. Peut après je tombe sur une hermine ou du moins un petit mustélidé mais vu sont hyperactivité je n’ai pas pu le prendre en photo.
J’ai aussi croisé un

un

et aussi d’étrange bestiole.

Il y a aussi de jolie

et de beau paysage semi-désertique

avec des explosions de verdure quant il y a de l’eau

Repas americain

Repas americain

Voici ce que j’ai trouvé pour six jours de nourriture en autonomie.

Ils ont plein de purées différentes, du thon en boîte sans boîte ! 😲

J’espère que se sera bon ou au moins mangeable. 🤢