Un transit compliqué

Un transit compliqué

(je ne parle pas de digestion bien sûr)

J0, vendredi 08 juillet

Une bonne passée dans un bon rbnb où l’hôte très sympas est venu nous chercher à la descente du bus pour nous éviter le quart d’heure de marche de nuit jusqu’à sa maison nous prenons une douche et en avance ne pour l’aéroport pour une journée de transit.

Nous prenons nos bus à l’heure, et arrivons sans encombre à l’aéroport.

L’enregistrement des bagages un peu cahotique, nous avons du mal à comprendre le système mais nous finissons par y arriver. En route pour la zone d’embarquement !

Une fois sur place nous prenons notre petit déjeuner, pas très bon, et la première complication arrivée ! Notre vol est retardé d’une heure. Ça va être juste mais on devait pouvoir avoir assez de temps pour l’achat du gaz à Alta et prendre le bus pour Honningsvåg village de la commune de Nordkapp.

Une fois dans l’avion celui-ci ne décolle pas ! Au bout d’un moment au au milieu du bruit ambiant passe une annonce en norvégien puis en anglais que je comprend à peine. Je saisi sans en être sûr une histoire d’allergie…

Nous partirons avec une heure et demi de retard !

Arrivé à Alta nous avons juste le temps de port récupérer nos sacs et nous rendre au bus (qui est à l’heure).

Résultat pas de gaz ! Nous envisageons de dîner et petit-déjeuner froid, miam.

Dans le bus le chauffeur annonce qu’il y aura un changement de bus à Olderfjord avec un quart d’heure de pose, que nous aurons le temps d’aller à la boutique de souvenirs.

J’y vais caressant un léger espoir d’y trouver du gaz mais sans vraiment y croire. Je faut le tour de la boutique je ne vois rien. Par acquis de conscience je demande au vendeur.

La chance tourne il ont exactement le tour de cartouche dont nous avons besoin ! 😁

Le bus nous dépose peu après la bifurcation Nordkapp-Honningsvåg, il est temps de finir le chemin en stop.

La chance est toujours avec nous, nous sommes assez rapidement pris par des Français qui visite la Norvège en camping-car. Il vont même faire un détour pour nous déposer au Nordkapp. 😄

L’installation du bivouac et compliqué, il y a un cours vent, de la brume et il fait froid.

Petite visite du site une fois la tente installé puis, dîner et au lit à 23h00, il faut jour comme en plein jour… Attendu mais surprenant quand même.

La photo du jour.

Un policier norvégien à trottinette électrique dans l’aéroport d’Oslo.

3 réflexions sur « Un transit compliqué »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.