Soif

Soif

J90, samedi 20 juillet

Ça deviens une routine, pour faire de la distance lever à quatre heure.
Je vais, malgré la nécessité de passer en ville (Sierra City) pour me ravitailler, essayer de tenir le minimum de vingt-cinq miles pour jour.

Je part d’un bon pied, je boucle les huit miles et demi jusqu’à le route de jonction en moins de trois heures.

Je fait du stop est je suis pris des le première voiture qui passe.

Du coup je suis en ville avant l’ouverture du magasin.

Une heure et demi plus tard je repart plus lourd de provisions et d’un second copieux petit-déjeuner pris en ville (ou plutôt village, 225 habitant).

Là le chemin est un peu comme dans les Alpes, ça change, sous l’effet de l’effort et de la chaleur je transpire abondamment et bois beaucoup.

Ma réserve d’eau épuisé je me rend compte que j’ai raté la dernière source avant longtemps.
Résultat je marche près d’une heure en ayant le gosier desséché.

J’ai pas encore le réflexe de faire attention à l’eau, durant toute la traversée de le Sierra Nevada ce n’est pas ce qui manquait, il y en avait même trop.

Avec tous ça à dix-sept heure je suis encore à quatre miles de mon objectif mais je suis fatigué.
A peine quelque yards plus loin je traverse un cour d’eau et tombe sur un endroit parfait pour planter la tente.

Tant pis, je ferai plus de miles les prochains jours.

Les photos du jour



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *