Le col Forester

Le col Forester

J55, samedi 15 juin

Comme prévu réveil à 00h45 pour un départ à 02h00 afin de franchir le col Forester avant que la neige ne ramollisse.

Première grosse difficulté au bout d’une demi-heure, un gros torrent bouillonnant à traverser. Il est 02h30 et il fait+0,5°C !!!

Nous parcourons la rive en amont et en aval pour trouver un passage le moins dangereux possible.
Celui que nous avons trouvé a quand même un passage violent avec de l’eau jusqu’au fesses (pour Aubi c’est jusqu’au nombril) et où il est très difficile de trouver un appui avec ses bâtons car le courant les repousses avant de pouvoir toucher le fond.
Du coup la règle des trois points d’appui est difficile à appliquer et je reste bloqué quelques secondes qui paraissent des minutes au milieu du courant.

Tant bien que mal nous arrivons à traverser et nous nous retrouvons tous les trois frigorifié sur l’autre berge.
Le temps de nous réchauffer nous repartons à l’assaut du col Forester.

Le chemin jusqu’au pied du col est relativement facile à part le manque d’oxygène et une petite hypoglycémie.
Part contre le dernier mile est vertigineux et nous devons utiliser nos piolets pour nous assurer car la moindre chute est potentiellement mortelle.

Au col la vue est splendide, nous ouvrons notre canette de champagne du pauvre pour fêter l’événement en compagnie d’un minuscule tamia qui peux effrayé par notre présence cour dans tous les sens.

Nous descendons dans la vallée de l’autre côté du col en partie en glissant sur les fesses.
Un américain nous explique la technique et nous en fait le démonstration.

Au bivouac au milieu des arbres et de la neige passe, pendant que nous dînons, une biche à moins de cinquante mètres.

Les photos du jour

Le col Forester

Bivouac au milieu des arbres et de la neige

2 thoughts on “Le col Forester

  1. J’ai pas trouvé la photo du bonhomme de neige.

    Ok, c’est une rando « Leave No Trace », mais c’est bien le genre d’oeuvre éphémère qu’il est possible de laisser derrière soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *