La traversé du « désert »

La traversé du « désert »

J37, mardi 28 mai

Après la nuit agitée, courte mais malgré tout reposante j’attaque la dernière étape du désert, l’arrivé à Cameron (Tehachapi).

Je met entre guillemets désert car avec toute l’eau qui est tombé il est plutôt bien vert ce désert.

Bien que plus chaude et moins venteuse qu’hier cette longue journée est, malgré le manque d’ombre sur une bonne partie du trajet, assez agréable.
Les dix derniers miles de l’après-midi dans les champs d’éoliennes le sont beaucoup moins.

Arrivé à destination Thomas me rejoint et nous appelons un couple de trail angel de Tehachapi. Ted viens nous chercher et nous offre le gîte pour une nuit.
Ted nous dépose au restaurant pendant que sa femme Sheryl prépare nos chambres.
Pour la deuxième nuit ils attendent déjà du monde, dommage car ils sont extrêmement sympathique et nous y serons bien resté deux nuit. Sait on jamais peut être que les gents attendu ne viendront pas…

Les photos du jour

Principal production des fermes local, l’énergie.

Les trail angel ont encore frappé ! Un lieu de repos improbable en pleine montagne avec eau, parasol et chaise.

550 miles, soit près de 880 km. Le GR10 de l’année dernière en fait 900 km…

Une pensée pour Charlotte, du miel du désert.

Une pensée pour Olivier.

Les petites tâches avec des mouvements chaotiques ce sont des papillons, il y en a à foison.

Je vous présente « a painting lady ». Je suis sur que Charlotte ou Renaud vont trouver le nom en français et/ou en latin. 😃

Peut être est-ce du à la météo, mais le « désert » est couvert de fleurs.

One thought on “La traversé du « désert »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *