Gros coup d’cafard

Gros coup d’cafard

J29, samedi 31 juillet

Après une nuit humide (j’avais à peine planté ma tente qu’il y avait de la condensation dessus) au milieu des vaches qui apparemment ne dorment pas la nuit, les cloches ont sonné toute la nuit, je part pour une petite étape pour Sospel.

Le temps est beau et le chemin qui est en bonne partie le long d’une crête est agréable.

Dès le matin quand le chemin est exposé au soleil on sent la chaleur mais le vent et l’altitude la rende agréable.

Les photos du jour

Petite pause en discutant avec un berger et je grimpe à 1821m sur le Mangiabo avec une vue a 360°, ce sera le dernier point haut avant la Méditerranée.

C’est partie pour une longue descente sur Sospel.

En approchant du fond de la vallée la chaleur devient étouffante, et il n’est pas encore midi ! 😥

J’arrive en ville à treize heures avec plus une goutte d’eau, mais la Fontaine m’attend. 😄

Petite course pour le petit-déjeuner et le déjeuner que je dévore à l’ombre.

Il est temps de partir pour le camping situé à deux kilomètres, le camping municipal en ville étant fermé.

Je met mes courses dans mon sac et la panique je ne vois pas la toile extérieur de ma tente que j’avais mis à part car elle était trempée !

Je fouille mon sac sans succès, je doit me rendre à l’évidence que j’ai perdu ma tente que j’adore et qui m’a coûté un bras.

Gros moment de déprime.😞

Les photos du jour

Avec beaucoup de concentration et d’imagination on aperçoit une ville en U (Nice ?) avec derrière la Méditerranée.
Un canon sûrement tombé de la fortification au dessus, il y toute une ligne de défense le long des Alpes
Pour les historien en herbe…
Petite chemin qui sent la Méditerranée avec ses chênes qui forme une tonnelle.

2 thoughts on “Gros coup d’cafard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *