06 juillet, le piège de l’auberge

06 juillet, le piège de l’auberge

Après une nuit agitée passée à remonter (mon bivouac un peu en pente) et à batailler avec les moustiques (avant que je me souvienne que j’ai de la citronnelle dans ma trousse de secours/toilette) je me réveil pas super en forme.

J’ai du mal à plier mon bivouac, je tourne en rond et en plus j’ai encore mal au genou.

Du coup j’envisage une journée moyenne en m’arrêtant au gîte communal du Poët en Percip.
Une bonne douche et des habits propres car requinque son randonneurs.

A midi j’arrive à Saint Auban sur l’Ouvèze.
Je passe devant une auberge avec un menu du jour qui m’interpelle.
Il est un peu tôt pour déjeuner mais tant pis je me lance d’autant plus que ce soir c’est semoule et sardines à l’huile accompagné d’un morceau de conté qui a eu bien chaud ! Youpi !

Au lieu d’une petite halte je reste deux heures au village et je repart quand le soleil est à son apogée.

La traversée de la plaine sans ombre c’est dur !

Les photos du jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *