L’hospitalité

L’hospitalité

J5, vendredi 26 avril.

J’ai fait l’expérience de l’hospitalité des américains le long du PCT.
Pour me ravitailler je fais du stop pour Julian (20km), à peine cinq minutes et je suis pris.
J’arrive en ville et un hiker me dit que chez « Mom’s Pies » ils offrent une part de tarte aux tru hiker et en plus c’est une pâtisserie réputé.
Ça tombe bien il est 17h30, j’ai pas mangé depuis un moment et j’ai faim. Je m’y rend prêt à payer la tarte, bien sûr je ne sent pas très frais mais je suis quand même bien accueilli et en effet on m’offre une part de tarte, excellente, avec une boule de glace vanille le tout servi avec une citronnade maison.

Je pars alors à la recherche d’un hôtel abordable et je n’en trouve pas, il est donc temps d’aller faire mes courses. Je demande à la propriétaire si elle en connait un. Elle me dit que non mais qu’elle autorise les randonneurs à dormir sous le porche du magasin après sa fermeture. Elle me propose de remplir mes bidons d’eau et de recharger mes appareils électriques.

Je décide même si il commence à faire tard de retourner sur le PCT. Je fait du stop cinq minutes, dix minutes, je commence à avoir froid la nuit tombe et là une voiture qui va dans l’autre sens s’arrête, me demande si je fait le PCT puis fait demi-tour rien que pour m’y emmener !

One thought on “L’hospitalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *