L’esprit PCT

L’esprit PCT

J3, mercredi 24 avril.

Je commence ma journée de rando à six heures avec un petit 4,5 C. Dès six heures il fera 30 C, à midi 35. Je pense au désert et j’avoue que ça commence un peu à me faire peur.

En tout cas l’entraide entre « hiker » marche à fond.

J’ai accompagné pendant deux jours une randonneuse débutante pour la guider sur ces premiers pas. Je la laisse seule à son campement.

Pressé d’arriver à un endroit où prendre une douche chaude je décide de prolonger l’étape jusqu’à Mont Laguna ou il y a un « campgroud », l’équivalent de nos campings.

J’y arrive à la nuit tombée et je suis tous de suite pris en charge par la demi douzaine de hiker présent.

Quand il comprennent que je n’ai pas de pièces de 25 cents pour prendre ma douche, il organise une collecte et me voilà avec assez de pièces pour plusieurs douche.

On sent comme une sorte de communauté entre les tru hiker.

C’est ça l’esprit du PCT ! 😄

Les photos du jour

Après les collines arides soudain une explosion de fleur sur un versant

La « California poppy », fleur emblématique de la Californie.

Une dédicace pour Jeanne 😻. Un serpent qui nage.

4 thoughts on “L’esprit PCT

  1. Rrrrrho tu vas pas rester vivre aux states 😋
    Tu as l’air si emballé par l’esprit américain 😏

    1. Faut voir si mes amis et ma chérie me suivent pourquoi pas ? 🤔
      Non j’riconne il y a trop de supporter de Trump à mon goût.😋

    1. Ne t’inquiètes pas je suis pas sur que si un serpent me mord ce soit moi qui décède, je devient tellement sale que je suis au moins aussi toxique que lui ! 😵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *