Le camp de base.

Le camp de base.

Après près de 22h00 de trajet porte à porte me voilà enfin arrivé au camp de base.
L’accueil est efficace et chaleureux.
On y parle bien sûr en anglais américain mais j’ai aussi croisé un indien (d’Inde pas ceux avec les plumes), un allemand, un néo-zélandais, deux suédois et deux français. Et je n’ai pas encore parlé avec beaucoup de monde.

One thought on “Le camp de base.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *