Le camp de base.

Le camp de base.

Après près de 22h00 de trajet porte à porte me voilà enfin arrivé au camp de base.
L’accueil est efficace et chaleureux.
On y parle bien sûr en anglais américain mais j’ai aussi croisé un indien (d’Inde pas ceux avec les plumes), un allemand, un néo-zélandais, deux suédois et deux français. Et je n’ai pas encore parlé avec beaucoup de monde.

One thought on “Le camp de base.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.