Fausse alerte, encore !

Fausse alerte, encore !

J136, mercredi 04 septembre

Aujourd’hui c’est une grosse étape, en solitaire, de vingt-huit miles avec pas mal de dénivelé.

Après une courte nuit, par une froide matinée à 4,3°C, j’attaque le chemin. Ma cruralgie semble s’être bien calmée, maintenant c’est plus une gêne que douloureux.

Je me trouve rapidement dans du brouillard qui se disputer durant la matinée.

A la pause de dix heures je met, comme d’habitude, me balise SPOT3 en marche pour envoyer un point de géolocalisation. Dix minutes plus tard je m’aperçois que celle-ci a ENCORE envoyé un signal de détresse ! 😰. Stressé j’envoie vite un signal d’annulation. Pourvu qu’il n’ai pas déjà envoyé des secours.

Tout le reste de la matinée je guette le moindre bruit de moteur espérant ne pas entendre d’hélicoptère

Sinon, j’avance aussi vite que possible mais le chemin est accidenté et avec beaucoup de montée raide.
Résultat je suis très en dessous de la vitesse moyenne habituelle et si je n’accélère pas je vais encore finir à la lampe frontale et ce coup ci sur des crêtes vertigineuses.

Je termine à la lampe frontale et c’est vertigineux ! 😰

Les photos du jour

« Lava Spring », l’eau sort d’une coulée de lave.

Petit matin dans le brouillard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *