De l’eau dans tous ses états

De l’eau dans tous ses états

J25, jeudi 16 mai

Objectif Wrightwood pour une journée de repos, lever à 04h00 pour y arriver de bonne heure.

Le réveil sonne, je commence à préparer mes affaires dans la tente. Quand j’en sort il y de la brume qui rapidement après mon départ va se transformer en brouillard puis au fur et à mesure que je gagné en altitude de brouillard en pluie, de pluie en grêle et de grêle en neige et toujours accompagné d’un fort vent glacial avec des rafales encore plus violente.

Le trajet du jour va être long et douloureux. En effet la température va chuter à 2°C et face à une pluie de plusieurs heures rien ne reste au sec. Soit tu est trempé par la pluie soit par par ta transpiration.

Les pieds trempé mais chaud car je marche, les mains trempés et gelés au point d’avoir le doigts complètement engourdi j’avance tant bien que mal sans pouvoir prendre de repos car je me refroidi immédiatement.

Quelques éclaircies me donnes l’espoir d’une amélioration vite douché par une averse encore plus violente.
Seul point positif lors de ces éclaircies c’est qu’on y voit de superbes arcs-en-ciel.

La météo américaine par de plusieurs vagues de tempêtes hivernales inhabituelles qui frappent la Sierra Nevada et le Californie du Sud. 😲

J’arrive tant bien que mal en ville et avec l’aide de Rémi trouve un hébergement chez un couple de trail angel qui accueil cinq autres hikers. Au menu ce soir hamburgers maisons.

Lynn, notre hôte en chef

Lynn et son chat Lou au coin du feu.

Pour cause de pluie il n’y à pas de photos du jour

One thought on “De l’eau dans tous ses états

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *