Agression

Agression

J119, dimanche 18 août

Comme d’habitude je part du bivouac avant l’aube pour une étape de vingt-sept milles jusqu’en jusqu’au « Shelter Cove Lodge » où nous comptons nous y ravitailler, se laver, faire une lessive et manger au restaurant.

Celà fait maintenant trois heures que je marche, je longe le « Summit Lake » qui très fréquenté par des campeurs qui y accèdent en voiture.
Soudain j’aperçois un loup blanc ! Je me fige et réfléchi très vite.
Un loup blanc si au sud, bizarre et en plus dans une zone très fréquenté par les humain, ce soit être un chien. J’en ai confirmation quand mon loup se met à aboyer, c’est bien un chien.

Celui-ci descends sur la route, montre ses crocs et viens vers moi en grognant puis en aboyant. Je ne suis pas rassurée.
Je pointe mes bâtons vers lui pour le maintenir à distance et dit à son maître de rappeller son chien.
Son maître, tasse de café à la main, l’appelle sans grande conviction et évidemment le chien ne bouge pas.
Je m’énerve lui redemande plus vivement de rappeller son chien, rien n’y fait.

Très énervé je hurle sur le chien qui surpris, la queue entre les pattes, recule puis va vers son maître.
La peur à changé de camp !

Après ça très en colère, ce qui m’arrive rarement, j’ai copieusement incendié le maître qui est incapable de contrôler son chien et le laisser divaguer.

Heureusement le reste de la journée sera beaucoup plus calme et agréable.

Arrivé au Lodge vers dix-huit heures il est plus que temps de faire notre ravitaillement la boutique fermant à dix-sept heures.
Une fois les courses faites je sort pour installer mon bivouac et au passage récupérer mon chapeau laisser à l’extérieur. Surprise, j’ai une petit squatteurs qui y faut un brin de sieste.
Elle ne quittera mon chapeau qu’une fois la nuit tombée.

Je reviens à dix-sept heures trente pour manger au restaurant.
Pas de chance il ferme le dimanche une heure plus tôt ! Bon on se rattrapera demain au petit-déjeuner.

Les photos du jour

3 thoughts on “Agression

    1. Ne t’inquiètes pas elle fait juste sa journée. Dès le crépuscule elle a commencée à pousser des petits cris puis après un petit moment elle s’est envolée chasser ces €∆%®& de moustiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *