Suspense…

Suspense…

J5, mercredi 02 septembre

J’ai passé une bonne nuit, au chaud, au refuge non gardé du Cuchet.

Le dortoir étais fermé mais comme nous n’étions que quatre randonneurs nous avons dormi sur le sol du coin cuisine-restauration.

Aujourd’hui c’est une petite journée qui se termine dans la vallée au village de Bessans.

J’ai appeler le gîte d’étape du village, j’ai besoin d’une bonne douche chaude et de faire une lessive, mais j personne ne décroche.

J’ai laissé un message, j’espère qu’il ne sera pas complet. Je n’ai pas envie de bivouaquer au camping de Bessans.

L’autre objectif de la journée c’est de faire un aller-retour en stop à la pharmacie de Lanslebourg pour acheter de la crème solaire et de la crème contre les brûlure.

J’arrive en fond de vallée à midi. Le stop va-t-il bien marcher avec la Covid19 ?

Réponse dix minutes plus tard ! Du coup j’arrive à temps à la pharmacie.

Un déjeuner rapide au village et je repart dans l’autre sens reprendre les chemin où je l’ai laissé.

Pour le coup le stop marche beaucoup moins bien, il me faudra un peu plus d’une heure pour revenir à mon point de départ.

Quinze heure, le gîte ne m’a toujours pas rappeler. Je commence a me demander si j’y aurai un place.

Seize heure quinze, j’arrive au gîte. Une pancarte indique qu’aujourd’hui il ouvre à dix-sept heures.

Suspense…

Je profite de ce laps de temps avant l’ouverture pour faire mon ravitaillement au Sherpa du village.

Dix-sept heure (roulement de tambour), vais-je avoir une place au gîte ?

La dame qui m’accueil fait le moue quand je lui dit que j’ai appeler ce matin. Elle me dit qu’elle va voir ce qu’elle peut faire…

C’est pas très rassurant. Finalement elle revient me dire qu’il reste une place en dortoir.

YOUPI ! Vite une douche chaude !

Ce sera ma dernière avant plusieurs jours, je retourne demain dans le cœur du parc.

Les photos du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *