« A rude hiker »

« A rude hiker »

J113, lundi 12 août

Aujourd’hui c’est la reprise après un « zéro day ».
Une fois le copieux petit déjeuner pris au motel nous partons en Huber pour le PCT.

A neuf heure nous sommes sur le chemin pour vingt-deux petits miles ce qui est déjà pas mal vu l’heure du départ.
Joris et Thomas sont parti devant bien que je tienne un bon rythme.
J’espère n’arriver pas trop tard au bivouac.

C’est une belle journée qui n’a qu’une ombre au tableau, la rencontre en milieu l’après-midi avec « A rude hiker ».
Je fait une petite pause photo et reprend le chemin quand deux hikers, un père et son grand fils, me rattrape dans la montée.
Je les laisse passer.
A la descente je suis plus rapide et les croisent.
Montée suivante ils me croisent puis je les croise.
Troisième montée rebelote mais quand à la descente je suis sur leurs talons ils semblent ne pas m’avoir vu.

Je me manifeste et là le père se met en m’engueuler que je n’arrête pas de les doubler, que je suis sur leurs talons et que j’ai qu’à attendre une minute pour prendre de la distance avec eux.
Je leurs fait remarquer qu’eux aussi m’ont doubler et sans problème et qu’ils peuvent faire une pause si ils veulent.
Je continu, il reste, fin de l’histoire même si je suis énervé encore quelque temps.

J’arrive au bivouac à dix-huit heures. 😁

Au moment du repas mon « rude hiker » nous croise et me présente des excuses que j’accepte c’est le point finale de cette désagréable histoire.

Les photos du jour

2 thoughts on “« A rude hiker »

  1. Salut le cousin! Magnifique exploit. Les paysages sont à couper le souffle!!!!
    On est avec toute la petite famille et tu est notre sujet de conversation. On est tous admiratif et fier! Bon courage, gros bisous de nous tous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *